UATCI

UNE AUGMENTATION DÉRISOIRE DANS LE PRIVÉ

50

Les salaires des travailleurs du secteur privé a connu une petite hausse. Elle varie de 7 à 13% selon le secteur d’activité. Soit 8 000 f pour 100 000F par exemple. Cette augmentation devrait être rétroactive depuis janvier 2015. Même si Ouattara s’en gargarise, elle reste néanmoins dérisoire car les salaires sont restés bloqués depuis plus de 25 ans. De plus, certains patrons n’en font qu’à leur tête.

A la zone industrielle, il y a des patrons comme celui d’UNIWOOD qui refuse carrément d’appliquer cette mesure. Celui de COPACI dit qu’il va commencer à payer à partir de ce mois mais qu’il ne fera pas le rappel depuis janvier. Celui de SOTACI, c’est face à la grogne des travailleurs qu’il a décidé de mettre en application et de payer le rappel.

Le journal pro-RDR, « Le Patriote » demande aux travailleurs du privé de dénoncer les employeurs rebelles. Il leur demande d’aller voir l’Inspection du travail ou l’Inspection générale de l’Emploi pour que celles-ci saisissent le patronat lorsque des employeurs refusent d’appliquer la loi.

Mais les travailleurs savent qu’ils n’ont rien à attendre de toutes ces structures. Que c’est grâce à leurs luttes qu’ils pourront imposer la prise en compte de cette augmentation, le payement effectif des arriérés mais imposer surtout une augmentation de salaire plus conséquente.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 213 du 16 Août 2015   ?