UATCI

PAROLES DE PATRON

LEUR SOCIÉTÉ

Dans le cadre de sa campagne électorale, Ouattara a participé à une tribune organisée par la Cgeci (Confédération générale des entreprises de Côte d’ivoire), qui est l’organisation patronale ivoirienne. En somme, il était avec les siens. Celui-ci a saisi cette occasion pour leur dire que s’il est réélu, il fera tout pour baisser encore plus le peu d’impôts que le patronat paie.

En retour, Jean Kacou Diagou, le président de la Cgeci, a remercié le gouvernement pour sa bonne collaboration avec le patronat. Il a dit que « le gouvernement doit considérer les entreprises comme quelque chose de sacré, les entourer et non leur mettre les bâtons dans les roues, pour qu’elles puissent créer des richesses, des emplois ». En conclusion, il a ajouté que « le candidat du RHDP » est sur la « même longueur d’onde » que le patronat. Il aurait même pu dire que quel que soit le candidat gagnant, pour eux, c’est tout bon !

La bourgeoisie est là, n’est-ce pas, pour empocher les profits. Les exploiteurs sont bien placés pour savoir que tous les gouvernements qui se sont succédé jusqu’alors, comme celui à venir après les élections quel qu’il soit, aura pour tâche d’être avant tout au service des riches, contre les travailleurs. Les riches savent d’expérience que l’État est à leur service même si le personnel politique change au gré des élections ou des coups d’État. Cette réalité-là, les travailleurs les plus conscients le savent aussi et il est nécessaire qu’ils partagent cette conscience auprès d’autres travailleurs, car elle est indispensable pour préparer les luttes futures.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 215 du 17 Octobre 2015   ?