UATCI

L’ARGENT, LE GOUVERNEMENT EN A, QUAND C’EST POUR LES RICHES !

LEUR SOCIÉTÉ

Pour évacuer le cacao, le café, le coton, l’hévéa, la noix de cajou et autres productions de spéculations, dont la production ne cesse d’augmenter d’année en année en Côte d’Ivoire depuis l’ère coloniale, le port autonome d’Abidjan est du coup devenu un peu trop petit. Il a besoin d’être agrandi, pour satisfaire la bourgeoisie mondiale. Qu’à cela ne tienne !

Les Ouattara sont avant tout là pour ça. Sinon, ils savent bien qu’ils risquent de suivre le chemin pris par Gbagbo. La bourgeoisie est bien ingrate envers certains de ses salariés, n’est-ce pas ?

Selon les estimations actuelles, il faudrait 4 ans de travail et 560 milliards de francs pour les travaux d’extension du canal de Vridi et la construction d’un deuxième terminal à conteneurs. Ce qui représente près de 5 fois le coût du 3ème pont.

Bien sûr, l’argent il y en a ! Mais seulement quand c’est pour les riches !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 215 du 17 Octobre 2015   ?