UATCI

LEUR SOCIÉTÉ ÇA SENT LA POURRITURE !

Les députés ivoiriens ont organisé une « procession » pour aller déposer une gerbe de fleurs à l’Ambassade de France au Plateau, afin de « rendre hommage » aux victimes des tueries du 13 Novembre à Paris. Ces politiciens sont peut-être prompts à dénoncer ce « terrorisme » là, d’autant plus qu’ils peuvent craindre pour eux-mêmes. En effet, ils peuvent y laisser leur vie dans des tueries comme cela vient de se passer dans cet hôtel de luxe à Bamako au Mali. Ils peuvent aussi craindre pour leurs enfants et pour les riches comme eux qui vivent souvent en France.

Mais quand ce sont des pauvres qui meurent dans ce genre d’actes barbares, alors-là, ce n’est pas vraiment leur problème ! Surtout que les gens de leurs espèces arrivent souvent au pouvoir après avoir enjambé quelques cadavres de pauvres !

Qui ne se souvient donc pas qu’à Abidjan, il n’y a pas de cela longtemps, les miliciens de la Fesci massacraient des Burkinabé, des Maliens, des Nigériens et tous ceux qu’ils considéraient comme étant des étrangers, particulièrement à Abobo et à Yopougon, souvent sous les yeux de corps habillés ? Ces morts-là n’ont pas eu droit à des gerbes de fleurs. A ce moment-là, on ne les a pas beaucoup entendu ces députés-là ! Ils nous diraient peut-être que ce n’était pas alors du terrorisme mais de la xénophobie !

Eh bien, oui, c’est la même chose ! C’est de la barbarie qui pousse dans le terreau de la misère fabriquée par le capitalisme dont tous ces députés-là sont des ardents défenseurs !

De plus, l’éthnisme, la xénophobie et le nationalisme, toutes ces pourritures, font souvent partie du fonds de commerce de nombreux députés, pour se faire élire au parlement ou pour accéder à la mangeoire gouvernementale ! Alors, ils ne vont tout de même pas cracher dans leur soupe !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 216 du 21 Novembre 2015   ?