UATCI

LE QUARTIER « RIVIÉRA 9 KILOS », DANS LE COLIMATEUR DES PROMOTEURS IMMOBILIERS ?

LEUR SOCIÉTÉ

« Riviéra 9 kilos » c’est ce quartier d’environ 2 hectares qui longe la voie de Bingerville, situé peu avant le carrefour de la Palmeraie.

Le journal Fraternité-Matin du 18 décembre y a consacré un article, en titrant : « Riviera 9 kilos, une tâche noire au cœur de la Riviéra ».

Ainsi, on y lit que « ce quartier est composé de taudis et autres baraques… Un quartier non viabilisé… encerclé de somptueuses résidences de la Riviéra 3…abrite beaucoup de délinquants ainsi que des prostituées… Un nid de maladies et de dangers. Quand il pleut, on enregistre toujours des morts par inondation ». A côté de cette description qui appelle le gouvernement à venir chasser les pauvres qui habitent ce quartier, ce journal écrit aussi que ce quartier « est construit sur un terrain qui a été déjà loti et attribué. Il ne reste plus qu’à le viabiliser pour qu’il soit bâti comme les cités voisines…. Beaucoup de personnes (riches) sont propriétaires de terrains, mais ne peuvent pas les mettre en valeur parce qu’occupés de force par d’autres personnes. Ce n’est pas normal. Il faut que les autorités compétentes assument leurs responsabilités…. Il faut le raser rapidement », conclut ce journal.

Après bien d’autres quartiers populaires d’Abidjan, notamment ceux situés sur le bord de mer, sur la route de Bassam, qui ont été détruits, il est clair que le gouvernement sera sensible à l’appel de riches promoteurs, pour venir détruire également cet autre quartier pauvre qui est entouré de quartiers riches. En tout cas, ses habitants auront mille fois raisons de ne pas se laisser faire et se battre pour ne pas se faire chasser.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2015 RSSNuméro 217 du 19 Décembre 2015   ?