UATCI

AUGMENTATION DES SALAIRES : ELLE EST DÉRISOIRE MAIS IL VA FALLOIR L’IMPOSER

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Les augmentations de salaire dans les différentes branches d’activité ont été annoncées en grande pompe par le patronat et le gouvernement. Il s’agit d’une somme allant de 5 000 à un maximum de 15 000 par mois. Ils ont voulu faire passer cette pilule amère comme un cadeau. C’est dérisoire quand on sait que les salaires sont bloqués depuis de nombreuses années. Par exemple dans les industries, l’augmentation est de 8%. Le salaire horaire étant de 382 F. Cela fait 244 frs par jour sur le salaire ou 5 297 frs par mois. Le rappel est censé être pris en compte depuis janvier 2015 mais ce n’est qu’en théorie. De plus, certains patrons font eux-mêmes leurs calculs en ne payant pas au passage quelques mois. Mais la plupart du temps, les employeurs ignorent carrément cette augmentation.

Tout comme le SMIG réévalué, c’est à la force de leurs poignets que les travailleurs pourront imposer même cette petite augmentation !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSNuméro 219 du 14 Février 2016   ?