UATCI

MULTIPLICATION DES ACCIDENTS DE TRAVAIL : C’EST AUX TRAVAILLEURS D’EXIGER LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

À Uniwood, une scierie située à la zone industrielle de Yopougon, les cas d’accidents se sont multipliés ces temps-ci. Rien que depuis le mois de janvier, l’usine a enregistré près d’une dizaine d’accidents de travail : des doigts coupés, des blessures, des écorchures souvent graves, des claquages de dos, etc.

Et pour cause ! D’abord les machines sont vétustes, plutôt que d’investir dans un matériel plus performant, le patron exige des rendements élevés. Il manque des élévateurs, ce qui fait que les travailleurs sont obligés de soulever souvent de charges lourdes. Le patron ne se donne même pas la peine d’équiper les travailleurs en chaussures de sécurité. À la place, ce sont des « lêkês » plastique qui sont utilisés.

Cette situation n’est malheureusement pas un cas isolé dans cette zone industrielle.

Lorsque les accidents arrivent, la prise en charge des accidentés est problématique car les travailleurs ne disposent pas de couverture médicale. Nombreux sont ceux qui ne sont même pas déclarés à la CNPS. Sans compter que les journaliers qui sont pourtant les plus nombreux parmi les ouvriers, ne bénéficient de rien. Pour eux, tout se résume aux premiers soins et pour le reste ils sont abandonnés à eux-mêmes.

Les patrons n’auront pas volé un bon coup de colère des travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSNuméro 219 du 14 Février 2016   ?