UATCI

SOFT DRINK : NON AU RENVOI DES DÉLÉGUÉS !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Soft Drink est l’entreprise qui fabrique les boissons Mirinda, Pepsi et autres. Elle est située dans la zone industrielle de Yopougon. Le 25 janvier, les travailleurs de cette société ont fait un débrayage d’une journée pour exiger de leur direction l’application de l’augmentation des 8% concédés par le gouvernement.

Suite à ce premier arrêt de travail, la direction a contre-attaqué en renvoyant tous les délégués. C’était sans compter avec la mobilisation des travailleurs, car aussitôt, ils se sont remis en grève pour exiger la réintégration des 19 délégués, l’application immédiate de la nouvelle grille salariale et le payement des arriérés qui en découlent.

C’est après deux jours de grève et vu la détermination des travailleurs que la direction s’est vu contrainte de verser le tiers du rappel de la période de 2015 à l’ensemble des employés en promettant les deux autres tiers sur les deux mensualités suivantes.

Le travail a donc repris le lendemain 4 février, mais c’est certainement d’un autre coup de colère dont la direction a besoin pour se décider à reprendre les travailleurs licenciés.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2016 RSSNuméro 219 du 14 Février 2016   ?