UATCI

CACAO : LES PAYSANS SE FONT VOLER PAR LES TRUSTS ET PAR LE GOUVERNEMENT

LEUR SOCIÉTÉ

Au début du mois d’octobre, le gouvernement a fixé le prix d’achat du cacao aux paysans à 700 F le kg pour la petite traite qui vient de commencer. Cela n’enchante point les paysans qui voient ainsi leur source de revenu encore fondre.

Dans les pays voisins tel que le Ghana, le cacao bord champ est payé aux paysans autour de 1000 F le kg. La seule baisse du prix de ce produit sur le marché international ne saurait donc justifier le bas prix payé aux paysans de Côte d’Ivoire. La réalité c’est que le gouvernement fait la part belle aux grands groupes exportateurs de cacao tel que Cargill. L’État y fait aussi des prélèvements pour alimenter sa caisse dite de stabilisation. Pourtant pendant la traite précédente, cette caisse n’a pas été en mesure de garantir le prix aux paysans. L’argent a été détourné à d’autres fins.

Quand les gens au gouvernement prétendent se préoccuper du bien-être des paysans et des populations, ce ne sont que des mots.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°237 du 21 octobre 2017   ?