UATCI

DE LA PUBLICITÉ QUI NE VAUT PAS UN CLOU !

LEUR SOCIÉTÉ

Les responsables de la Sodeci ont tenu une conférence il y a quelques jours à l’hôtel Ivoire sur le thème de : « Traitement et qualité de l’eau en Côte d’Ivoire : contribution de la Sodeci ».

Selon eux, la Sodeci distribue une qualité d’eau conforme à la qualité définie par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé). On se demande par quel procédé s’opère cette mise en conformité quand on sait à quel point les insecticides, les pesticides et les désherbants utilisés intensivement dans les cultures agro-industrielles ainsi que les déchets toxiques de toutes sortes polluent de plus en plus gravement les eaux de surface ainsi que les nappes phréatiques.

C’est à croire que ce serait pour cacher toute cette réalité que la Sodeci fait de la communication. Elle va d’ailleurs jusqu’à dire que les contrôles sont effectués « jusqu’au robinet du consommateur ». On peut fortement en douter quand on sait que les canalisations d’eau dans les quartiers pauvres sont souvent défectueuses.

Que dire aussi des robinets qui sont le plus souvent à sec dans les quartiers pauvres parce que la Sodeci est incapable de les approvisionner. De nombreux habitants ne peuvent même pas se connecter au réseau de la Sodeci faute d’installation. En plein Abidjan, des populations sont obligées de consommer de l’eau non potable achetée dans des bidons au prix fort parce que la Sodeci ne remplit pas sa mission.

Nous entendons comme d’habitude, beaucoup de paroles, mais peu d’actes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2017 RSSN°237 du 21 octobre 2017   ?