UATCI

NON À LA CHASSE AUX MIGRANTS ! UN TOIT ET DES PAPIERS POUR TOUS !

IMMIGRATION

Ces derniers temps, à Paris, la police mène des actions musclées dans les camps de migrants. Dans le 19e arrondissement, le camp des migrants du Millénaire a été évacué le 30 mai. Le 4 juin, à la porte de la Chapelle près du canal Saint-Martin, environ 2000 personnes l’étaient aussi à leur tour.

Le gouvernement prévoit d’expulser des déboutés du droit d’asile. Plusieurs centaines d’occupants du camp du Millénaire ont quitté les lieux avant l’évacuation pour aller ailleurs, dans d’autres camps tout autant insalubres.

Suivant les camps, les situations sont différentes. Dans celui du Millénaire, seuls 25% étaient des nouveaux demandeurs d’asile. Ceux-là ont pu être aidés dans leurs premières démarches. 10% avaient déjà obtenu le statut de réfugiés mais vivaient toujours dans ce camp insalubre, faute de logement. 1% d’entre eux étaient déboutés du droit d’asile et risquaient d’être expulsés vers leurs pays d’origine. Environ 65% avaient déjà engagé une demande d’asile en France ou dans un autre pays d’Europe.

Pour des milliers de migrants qui arrivent chaque mois, le gouvernement ne prévoit aucune politique d’accueil et d’hébergement. Il les laisse s’entasser pendant des mois dans des campements indignes. C’est d’autant plus révoltant que cela se passe dans un pays riche qui a les moyens de loger correctement les gens.

Macron et ses semblables pourront crier autant qu’ils veulent contre l’arrivée massive des migrants, cela ne changera rien à la situation révoltante qui pousse des millions de personnes à fuir la guerre, la misère et la dictature ; situation qui découle de la politique des grandes puissances elles-mêmes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro 445 du 10 Juin 2018   ?