UATCI

HÔPITAL HOUPHOUËT BOIGNY : HÔPITAL MALADE

LEUR SOCIÉTÉ

Depuis un certain temps, les autorités ont ordonné la fermeture de l’hôpital pour huit mois. Elles prétendent réhabiliter cette structure sanitaire qui est presque inexistante : manque de bâtiments, manque de personnel soignant et une insuffisance de matériel médical ; le peu qui existe est complètement vétuste et de mauvaise qualité. Avec deux conteneurs, un personnel très réduit, l’hôpital a l’allure d’un centre rural. Ce qui est aberrant, c’est que la population doit parcourir des kilomètres pour se faire soigner.

En plus de ce malaise, le personnel soignant resté sur place pour les urgences se livre à un racket sur les pauvres gens malades venus se faire soigner. Les frais de consultation s’élèvent à 2000 F sans reçu. De plus le coût des soins augmente sans cesse.

Tous ces aspects déplorables montrent une fois de plus que dans cette société capitaliste, les travailleurs et leurs familles qui habitent les quartiers pauvres ne comptent pas.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 245 du 07 juillet 2018   ?