UATCI

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS : UN MANQUE DE VOLONTÉ POLITIQUE !

LEUR SOCIÉTÉ

Le cancer du col de l’utérus est le deuxième type de cancer le plus répandu après celui du sein mais la première cause de mortalité liée au cancer chez la femme en Côte d’Ivoire. Chaque année, ce sont plus de 1 000 nouveaux cas qui sont recensés. Combien d’autres meurent sans qu’on sache les causes cliniques de leurs décès ?

Dans 75% des cas, le cancer est diagnostiqué trop tard. Or, c’est un cancer guérissable s’il est dépisté à temps. Pourtant, la nouvelle méthode de dépistage au vinaigre fort (ou acide acétique) est moins chère et a prouvé son efficacité. Il ne tient donc qu’aux autorités d’avoir une politique de dépistage gratuite et massive de la population pour lutter efficacement contre ce fléau ! Mais ce n’est pas la priorité pour ceux qui dirigent ce pays.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 245 du 07 juillet 2018   ?