UATCI

SGTM, CHANTIER BAIE DE COCODY : LA LUTTE S’IMPOSE !

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Sgtm est une entreprise marocaine dans le BTP. C’est elle qui a l’exécution des travaux de réaménagement de la baie de Cocody. Ce grand projet qui coûtera une bagatelle de 260 milliards de francs CFA est financé en grande partie par le Maroc. Les conditions de travail sur ce site sont déplorables.

Cela fait presque deux ans que les travaux ont débuté et ils sont prévus pour durer entre 3 et 4 ans. Le travail consiste à draguer les dépôts dans la lagune et à remblayer les espaces à aménager. Ces travaux insalubres se font sans un équipement adapté pour les travailleurs. Nous respirons les odeurs nauséabondes des déchets des caniveaux des quartiers d’Abidjan qui viennent se déverser à cet endroit de la lagune. Il n’y a pas d’endroit aménagé pour s’abriter durant les heures de repos, pas de vestiaires. Même pour se nourrir, nous nous débrouillons comme nous pouvons, risquant chaque jour notre vie en traversant la voie express pour aller trouver de quoi manger dans la commune du plateau.

C’est face à toutes ces conditions difficiles que nous avons trouvé nécessaire de nous organiser. Ensemble, nous pouvons essayer de changer le rapport de forces. C’est ainsi que le lundi 02 juillet, pour marquer notre mécontentement et surtout montrer au patron que nous sommes organisés, nous avons arrêté le travail durant une demi-heure. Voyant notre mécontentement, les responsables du chantier sont venus aux nouvelles. Nous avons alors délégué six d’entre nous pour rencontrer la direction et déposer la liste de nos revendications.

Nous avons repris le travail, contents de notre mobilisation. Mais nous continuons à nous encourager pour entraîner avec nous les collègues qui hésitent encore. C’est tous ensemble que nous pourrons faire céder la direction.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 245 du 07 juillet 2018   ?