UATCI

CYNIQUE ET ARROGANT, LE PRÉSIDENT VEUT REMPILER

MADAGASCAR

Pendant deux mois, de nombreux travailleurs du public et du privé se sont mobilisés pour réclamer des mesures en leur faveur. Le patronat ainsi que le pouvoir de Hery Rajaonarimanpianina avaient concédé quelques miettes mais rien sur le fond. Maintenant que le calme est revenu, le président multiplie les tournées dans les provinces par avion, effectue des inaugurations, fait étalage des soi-disant réalisations effectuées lors de son mandat. Il est déjà en campagne électorale pour l’élection présidentielle qui est prévue pour le mois de novembre.

Les travailleurs et la population pauvre ne font que survivre dans des conditions de vie misérables mais cela n’empêche pas le président d’être satisfait du bilan de son quinquennat. Il vient de promettre par exemple que « maintenant on va sortir de la pauvreté ». De tels propos mensongers et méprisants dont il est coutumier, résonnent comme une insulte à l’égard de la population pauvre qui l’a supporté durant tout son quinquennat et qui continue de subir de plein fouet les mauvaises conditions de vie imposées par son gouvernement et par les capitalistes. Les grèves et les manifestations ont fini par se calmer mais certains salariés de l’État comme par exemple le service des douanes, n’ont pas totalement repris le travail.

Espérons que les travailleurs qui viennent de faire la démonstration de leur capacité à se mobiliser, ne se contenteront pas des promesses électorales du président et de celles des autres candidats. Pas plus que dans le passé, aucun changement en leur faveur ne sortira des urnes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro 447 du 02 Septembre 2018   ?