UATCI

ABIDJAN : SÉCURITÉ OU RACKET ?

CÔTE D’IVOIRE

Sous prétexte de contrôle d’identité, très tôt le matin, les corps-habillés patrouillent dans la rue pour arrêter les personnes. Mais à la grande surprise de tous, ceux qui sont interpellés sont tout simplement les pauvres travailleurs allant chercher de quoi survivre. Malheur à ceux qui n’ont pas de pièces d’identité. Ils se retrouvent en boîte comme des criminels et ne sont ensuite relâchés qu’après avoir payé une somme de 5000 f ou plus.

Dans les usines et dans les chantiers ce sont les patrons qui nous exploitent ; dans nos quartiers ce sont ensuite les policiers racketteurs qui nous font les poches. Partout on nous vole !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2018 RSSNuméro 447 du 02 Septembre 2018   ?