UATCI

LA « CROISSANCE ÉCONOMIQUE », C’EST POUR LES RICHES !

LEUR SOCIÉTÉ

La publication récente d’un rapport de l’Union Européenne sur la Côte d’ivoire a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il est dit par exemple que « La côte d’ivoire affiche l’image rassurante d’une stabilité retrouvée portée par des taux de croissance élevés (8% en moyenne depuis 2011) mais les indicateurs sociaux stagnent », ou encore : « la population s’interroge de plus en plus ouvertement sur cette croissance qui ne lui semble pas ou peu bénéfique et tolère d’autant moins les largesses financières dont bénéficient les cercles du pouvoir » […] « une classe dirigeante dont l’enrichissement ces dernières années est parfois spectaculaire », etc.

Ces messieurs les diplomates européens font mine de « découvrir » seulement aujourd’hui ces réalités. Les travailleurs quant à eux les vivent au jour le jour.

Malgré les rodomontades du gouvernement sur la croissance et la prétendue « émergence », la situation des classes pauvres ne cesse de se dégrader. Le niveau des salaires des travailleurs reste très bas tandis que le coût de la vie ne cesse de grimper. La conséquence de cela, c’est l’aggravation de la misère et de la précarité dans la classe ouvrière. Le chômage frappe de plus en plus les travailleurs. Les quartiers précaires où habitent les pauvres font régulièrement l’objet de destruction. Les habitants sont jetés à la rue. Les espaces ainsi libérés sont mis à la disposition des riches.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSNuméro 246 du 01 Septembre 2018   ?