UATCI

ENCORE UN EFFONDREMENT D’IMMEUBLE À YOPOUGON !

LEUR SOCIÉTÉ

Le 23 octobre, un immeuble en construction s’est écroulé, écrasant dans sa chute des studios habités qui se trouvaient à proximité. Par chance, il n’y a pas eu de mort à déplorer. Les occupants des studios ont juste eu le temps de se mettre hors de portée avant la chute du bâtiment.

Il y a à peine quelque mois, un scenario similaire s’était soldé par près de 30 morts à Yamoussoukro où un immeuble en construction s’était effondré sur des ouvriers. Mais cela ne semble pas avoir changé grande chose dans le fonctionnement du ministère de la Construction. Il se contente tout simplement d’attribuer des permis de construction et d’encaisser les frais qui vont avec.

Pour ce qui est de contrôler si les bâtiments qui sortent de terre respectent les normes de sécurité, c’est une autre histoire. Même quand il arrive qu’un chantier se fasse épingler par des contrôleurs du ministère cela se règle toujours avec des dessous de table.

Aujourd’hui des immeubles de plus en plus hauts poussent un peu partout dans Abidjan. La rapacité des promoteurs immobiliers qui n’ont pas de scrupule à faire des économies sur la vie et la sécurité des futures locataires, doublée de l’incurie et de la corruption du ministère de la Construction, font planer l’éventualité de nouveaux drames.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2018 RSSN°248 du 27 Octobre 2018   ?