UATCI

IL FAUT LA LIBRE CIRCULATION POUR TOUS !

OCÉAN INDIEN

De nombreux ressortissants malgaches vont à Mayotte pour différentes raisons, entre autres pour se faire soigner dans un centre de santé. Plus les années passent et plus cela devient compliqué. Pour les hommes d’affaires, pour les capitalistes de tout poil et de toutes couleurs, c’est un jeu d’enfants de se déplacer car dans cette société les portes s’ouvrent facilement lorsque les comptes en banque ou que les portefeuilles sont bien remplis.

Pour les gens pauvres et les migrants, qu’ils soient comoriens, ou originaires de contrées plus lointaines, ces déplacements vers Mayotte sont quasiment impossibles : l’océan Indien est devenu une sorte de grand cimetière marin. La nouveauté qui s’ajoute à cette horreur, c’est qu’actuellement les personnes, même dotées d’un titre de séjour, ne peuvent pas quitter cette île pour aller vers d’autres départements de France. Le pouvoir en France s’appuie sur une loi qu’il a fait voter récemment avec l’approbation de la députée mahoraise membre du parti du président.

C’est bien connu : dans la société capitaliste « il vaut mieux être riche et en bonne santé plutôt que pauvre et malade ».

Non à la transformation de Mayotte en camp de rétention !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSSNuméro 452 du 03 Février 2019   ?