UATCI

PORT-BOUÊT : LA POPULATION SE RÉVOLTE CONTRE LA VIOLENCE

LEUR SOCIÉTÉ

Le 13 février, le quartier Port-Bouet Abattoir a été secoué par des affrontements entre policiers et populations. Et pour cause, un jeune homme a été tué par la police lors d’une rafle. Il a été tabassé à la matraque jusqu’à ce que mort s’en suive.

our les passants et les habitants de ce quartier, cette violence gratuite des corps habillés était intolérable. Ils ont manifesté spontanément pour protester contre ce qui n’est rien d’autre qu’un meurtre. Très vite cette manifestation s’est transformée en affrontement avec les corps habillés : course poursuite, jets de gaz lacrymogène, matraquage tous azimut. Il y a eu plusieurs blessés parmi les manifestants. Ce n’est qu’après plusieurs interventions des autorités de la commune que le calme est revenu.

En tout cas, cette manifestation spontanée a montré que les populations pauvres n’acceptent plus de subir passivement la violence policière.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSNuméro 252 du 06 Mars 2019   ?