UATCI

CMU : BEAUCOUP DE BRUIT POUR PAS GRAND-CHOSE !

CÔTE D’IVOIRE

Le gouvernement fait tout un tapage sur la Couverture Maladie Universelle (Cmu). À l’approche des élections, cela peut toujours servir pour attirer des électeurs mal informés. Mais à y voir de plus près, c’est comme un tonneau vide, il fait d’autant plus de bruit qu’il est creux !

Avant même que ça ne démarre, on apprend que « les pathologies lourdes ne sont pas prises en compte ». Ce qui veut dire en clair qu’en cas de maladie grave, ceux qui n’ont pas les moyens de payer les soins seront toujours condamnés à mourir.

La deuxième information concerne le parcours que le malade doit faire obligatoirement pour être pris en charge : passer d’abord dans un « centre de santé », ensuite dans un « hôpital général » ou un « centre hospitalier régional » et seulement après, s’il n’est pas encore mort en chemin, il sera orienté dans un « Centre hospitalier universitaire » (Chu).

La troisième information c’est qu’il faudra encore patienter jusqu’en 2020, une fois que les centres de santé seront vraiment fonctionnels. Le gouvernement est parait-il en train de les « mettre à niveau ». Autant dire que les guérisseurs de quartier, les pasteurs et les charlatans de tout poil ont encore de beaux jours devant eux !

Par contre, les riches, eux, ils peuvent dormir tranquilles.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSSNuméro 454 du 01 Avril 2019   ?