UATCI

APRÈS L’IVOIRITÈ, VOICI « L’IVOIRIEN NOUVEAU » !

La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité n’a qu’un seul mot à la bouche : « l’ivoirien nouveau ».

Selon elle, celui-ci ne doit pas jeter, par exemple, des choses dans les caniveaux. Elle a rappelé qu’une amende de 1000 à 2000 Fr est prévue pour ce genre d’infraction. Mais « cela n’est pas suffisant, selon elle, pour que l’ivoirien ancien accepte d’être un ivoirien nouveau ».

Elle mérite que « l’ivoirien ancien » lui dise : Mme la Ministre, installez d’abord des poubelles dans les rues, construisez des caniveaux là où il n’y en a pas, curez ceux qui sont enterrés sous une masse de terre depuis des lustres, refaites la voirie, etc. Allez aussi dire à vos amis capitalistes qu’une politique d’assainissement au sein de l’entreprise commence par l’amélioration du cadre et de l’environnement sur le lieu de travail et aussi une meilleure rémunération des travailleurs pour que ceux-ci puissent améliorer leurs conditions d’existence au quotidien.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSN°254 du 27 avril 2019   ?