UATCI

LEUR CIVISME C’EST : « FAITES CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS »

LEUR SOCIÉTÉ

Un certain Siaka Ouattara en charge du « Service civique » a déclaré que « le gouvernement (a pour objectif d’) inculquer le civisme aux ivoiriens ». Ce civisme est basé, comme il le dit, sur « l’Union, la discipline et le travail ». Et il ajoute, « nous devons sans relâche trouver des solutions en dehors de la violence. (…). On doit recourir à la justice, fondement d’une nation ».

La violence dans cette société capitaliste c’est d’abord le fait que les travailleurs des villes et campagnes qui produisent les richesses et sans qui rien ne fonctionnerait, sont les derniers à en profiter. Leurs revenus ne leur permettent même pas de mener une vie décente. Et lorsqu’ils exigent une meilleure rémunération de leur travail, les exploiteurs et le gouvernement à leur service leur envoient les corps habillés pour les réprimer.

Les travailleurs peuvent constater que même l’exploitation qu’ils subissent s’impose à eux par la « violence ». S’ils refusent de travailler, cette société les condamne eux et leurs enfants à une mort certaine. Qu’est-ce donc si ce n’est de la violence ? Alors qu’à l’opposée, la classe des riches s’accapare toutes les richesses et vit dans l’oisiveté.

Leur prétendue « justice » n’est rien d’autre qu’un moyen d’imposer par la violence leur système économique ignoble à l’ensemble des travailleurs. « L’État opprime et la loi triche », dit un chant révolutionnaire. Tout travailleur qui a déjà eu affaire à son employeur devant la justice sait de quoi il en ressort.

Quant à la leçon de civisme que ce monsieur veut enseigner à la population, qu’il aille la donner à ses compères du pouvoir dont la principale préoccupation consiste à se remplir les poches sur les deniers publics et sur le dos des petites gens !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSN°256 du 23 juin 2019   ?