UATCI

LES FONDS ONT ÉTÉ SIPHONNÉS AVANT MÊME LE DÉMARRAGE DES TRAVAUX ROUTIERS

MALI

La route principale qui relie le Mali au Sénégal est dégradée au point qu’elle est devenue dangereuse. Il y a des nids de poules et des crevasses partout alors que c’est le principal axe de transport de marchandises entre les deux pays, étant donné que le chemin de fer est toujours en attente de réhabilitation depuis des années.

L’État malien aurait reçu, selon les informations données par un journal local, un financement provenant de bailleurs de fonds internationaux et de la Banque africaine de développement (BAD) pour réaliser les travaux mais la moitié de cette somme aurait déjà disparu alors que les travaux n’ont même pas commencé.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS542 Numéro 458 du 21 juillet 2019   ?