UATCI

IL Y EN A QUI SALIVENT DÉJÀ À L’ODEUR DE L’ARGENT FRAIS À DÉTOURNER

MALI

Dans le cadre d’un programme prétendument destiné à « la réduction de la pauvreté », notamment à des « investissements dans les infrastructures et les secteurs sociaux », le gouvernement malien va recevoir un prêt du FMI d’un montant de 200 millions de dollars. Au sommet de l’État, il y en a qui se frottent déjà les mains car une partie de cet argent ira droit dans leurs poches. Quant aux prétendus investissements dans les secteurs sociaux comme les hôpitaux publics ou l’enseignement public (pour ne citer que ceux-là), il y aura à peine quelques miettes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS542 Numéro 458 du 21 juillet 2019   ?