UATCI

QUI DIT QUE LE GOUVERNEMENT NE FAIT PAS ASSEZ POUR COMBATTRE LA CORRUPTION ET LES FRAUDES ?

MALI

Au Mali, il y a une multitude de bureaux et de cellules chargés de contrôler les comptes de l’État et de lutter contre les fraudes et la corruption. On peut citer l’Inspection générale d’État, la Cour des Comptes, la Cellule d’Appui aux Structures de Contrôle de l’Administration (CASCA), la Cellule Nationale de Traitement des informations Financières (CENTIF), le Bureau du Vérificateur Général (BVG) et enfin l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite créé par l’actuel président en 2015.

Avec autant de bureaux et de cellules, on pourrait croire que l’État malien fait beaucoup dans la lutte contre la fraude, la corruption et les détournements des fonds publics, mais c’est tout le contraire. Il ne s’agit-là que de postes créés pour caser des amis et des proches, voire pour acheter le silence de quelques « opposants » de circonstance. Bientôt il va peut-être y avoir un nouveau bureau chargé de contrôler les contrôleurs !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2019 RSS542 Numéro 458 du 21 juillet 2019   ?