UATCI

PROLIFÉRATION DE FAUX OPTICIENS ET VENDEURS DE LUNETTES :À QUI LA FAUTE ?

LEUR SOCIÉTÉ

Le ministère de la Santé a procédé au contrôle de près de 400 structures d’opticiens et vendeurs de lunettes. D’après lui, près de 140 propriétaires soit 35% n’ont pas de diplômes et exercent illégalement cette profession. Et le contrôle n’est pas encore fini, paraît-il !

En effet, depuis quelques années, ces « opticiens » fleurissent et délivrent des lunettes pharmaceutiques à des personnes pour qui c’est primordial. Quels dégâts sur les yeux ou le porte-monnaie, ces faux opticiens ont pu créer ? On ne le saura jamais !

L’État a laissé faire et aujourd’hui que ça devient un véritable problème, il fait semblant de s’en apercevoir.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSN°257 du 20 juillet 2019   ?