UATCI

UN KKB PEUT EN CACHER UN AUTRE !

LEUR SOCIÉTÉ

KKB, c’est Konan Kouakou Bertin. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, quand Bédié avait trouvé son compte en soutenant Ouattara lors de la dernière élection présidentielle, il avait en quelque sorte laissé un espace politique vide à la tête du Pdci. Il n’en fallait pas plus pour que ce politicien de KKB s’y engouffre en traitant alors Bédié de tous les noms. Son objectif était alors d’espérer prendre la place du calife à la place du calife. Mais l’embêtant pour ce monsieur c’est que Bédié est redevenu un « opposant » depuis qu’il est en palabre avec son ex-ami Ouattara.

Voilà une situation nouvelle qui complique les affaires de KKB. Que fait-il donc pour s’en sortir ? Il vient tout bêtement se coucher comme un petit toutou au pied de Bédié dans l’espoir de recevoir son petit os à ronger. D’où sa déclaration : « ma place sera celle que Bédié voudra bien me donner ».

Ce sont des gens de cette espèce, prêts à tout, qu’ils soient d’un bord ou d’un autre, qui ont commencé à défiler dans nos quartiers pauvres pour prêcher des propos haineux dans l’objectif de diviser les travailleurs et les pauvres entre eux et laisser ainsi le champ libre aux capitalistes de continuer à les exploiter. Alors, à bon entendeur…


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2019 RSSN°259 du 26 octobre 2019   ?