UATCI

LIBÉREZ LE MILITANT DES DROITS DE L’HOMME !

TCHAD

Le président de l’Organisation tchadienne des droits humains (OTDH), Baradine Targuio, a été arrêté le 24 janvier dernier, à son domicile à Ndjamena par des hommes armés. Cela fait maintenant plus de trois semaines que ses parents et amis sont sans nouvelles de lui. Son crime, paraît-il, c’est d’avoir publié sur sa page Facebook que Deby « serait gravement malade et hospitalisé en France ».

Selon Amnesty International qui a donné la nouvelle de son arrestation, sa vie serait en danger ainsi celle d’autres détenus. Elle rappelle que « plusieurs personnes auraient déjà été soumises à des actes de torture et autres mauvais traitements pendant leur détention ».

Quant à la Convention tchadienne pour la défense des droits de l’homme (CTDDH), son dirigeant déplore cette arrestation qu’il juge "illégale" et que faire « allusion à la maladie du chef de l’État » ne constitue pas un crime en soi. « Nous avons demandé sa libération immédiate, parce qu’il n’y avait pas de raison valable qui nécessite une arrestation ».

Libérez Baradine Targuio !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméro de l’année 2020   ?