UATCI

GESTION IRRESPONSABLE DU CONFINEMENT PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES

CÔTE D’IVOIRE

Face à l’épidémie de coronavirus qui ne cesse de se propager, les autorités du pays ont décidé de mettre en isolement pour deux semaines, tous les voyageurs qui reviennent de pays touchés par cette épidémie. Mais force est de constater la gestion calamiteuse de ces mises en quarantaine. L’irresponsabilité de nos autorités risque d’occasionner une propagation rapide de cette maladie, alors que le système de santé est en piteux état.

D’abord c’est le site de l’INJS, construit pour les jeux de la francophonie qui a été choisi. Mais ce site n’a connu aucun aménagement pour accueillir les gens. Par exemple il n’y a ni médicament, ni nourriture et même pas de structure de santé ni même un médecin. Comment vouloir maintenir des gens deux semaines dans un endroit sans assurer le minimum ?

Parmi ceux qui devaient être mis en quarantaine, il y avait des riches, des membres de la famille de certaines personnalités du pays, des grands joueurs internationaux. Ceux-là ont usé de leurs relations en haut lieu pour échapper à la quarantaine ou pour en faire échapper leurs familles. Le cas du chanteur A’Salfo du groupe Magic système ou encore d’Adama Bictogo qui ont usé de leurs relations pour extraire leur famille de la quarantaine ont fait scandale et ont beaucoup fait jaser sur les réseaux sociaux. Actuellement, on apprend que l’une des personnes libérées dans ces conditions a été testée positive et se trouverait à Jacqueville. Combien de proches ont été ainsi contaminés ?

L’attitude irresponsable du gouvernement dans la gestion de cette épidémie met en grave danger toute la population. Surtout que ces gens sont bien placés pour savoir le piteux état dans lequel se trouvent les hôpitaux qui ne pourront en aucun cas faire face en cas de propagation rapide de la maladie.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 464 du 24 mars 2020   ?