UATCI

ABOBO SAGBÉ : PÉNURIE D’EAU INACCEPTABLE

ÉCHOS DE QUARTIERS

En pleine épidémie de coronavirus, le quartier Abobo Sagbé subit une pénurie d’eau potable. Alors que les autorités de ce pays recommandent fortement le lavage régulier des mains, le respect des mesures d’hygiène, ils laissent tout un quartier sans eau courante.

Les habitants de ce quartier vivent ce calvaire depuis plusieurs mois mais en cette période de crise sanitaire aigüe cela devient encore plus criant. Sous prétexte de lutte contre la fraude, la Sodeci, entreprise de gestion de l’eau, mène la bagarre contre les points d’eau où les habitants s’approvisionnent habituellement. Résultat, le prix du bidon d’eau de 25 litres a doublé, en passant de 25 à 50 F. Ceux qui sont éloignés n’ont d’autre choix que d’avoir recours aux pousse-pousse. Le prix du chargement de 10 bidons est passé de 1000 à 1500 F. Dans ces conditions, comment pratiquer convenablement l’hygiène nécessaire face à l’épidémie ?

Les autorités sont plus promptes à pondre des discours pompeux que de résoudre réellement les problèmes des habitants.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 465 du 25 avril 2020   ?