UATCI

DARLING : CE N’EST PAS AUX TRAVAILLEURS DE FAIRE LES FRAIS DU CORONAVIRUS !

CÔTE D’IVOIRE

Darling est une entreprise qui fabrique des mèches de cheveux artificiels situé dans la zone industrielle de Yopougon. Elle emploie plusieurs centaines de salariés. Plusieurs d’entre eux ont été renvoyés jusqu’à nouvel ordre après la reprise du 20 avril dernier. La direction a sélectionné ceux qui avaient des maladies comme le diabète, l’hypertension, des maux de reins, etc. et a annoncé qu’ils doivent rester en confinement chez eux jusqu’à la fin de l’épidémie car leur maladie les rendent vulnérables.

Elle présente cela comme une mesure pour protéger les travailleurs, sauf que ceux-ci sont renvoyés chez eux sans aucune mesure d’accompagnement. Ils doivent se confiner le ventre creux ! Le patron profite ainsi de l’épidémie de coronavirus pour se débarrasser des ouvriers malades sans débourser le moindre sou. Tous les prétextes sont bons pour enfoncer toujours plus les travailleurs. C’est révoltant !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 465 du 25 avril 2020   ?