UATCI

NUTRI : LICENCIEMENTS SCANDALEUX

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

Cinq de nos collègues ont été licenciés récemment pour « abandon de poste ». La direction leur reproche d’avoir dormi pendant les heures de nuit. Cette décision a provoqué une indignation dans l’usine.

En effet, depuis l’instauration du couvre-feu, les horaires de travail ont été réaménagés. C’est ainsi que le programme de nuit commence de 19 heures pour finir à 6h30. Les premiers jours de la semaine, c’est un peu supportable. Mais quand on tend vers la fin de la semaine, tout le monde est épuisé. Et là, il n’est pas rare de voir certains collègues s’assoupir à leur poste. De là à renvoyer un travailleur, ça scandalise vraiment tout le monde. Le patron pensait ainsi nous intimider mais c’est l’effet contraire qui s’est produit car aujourd’hui, de plus en plus de collègues sont pour qu’on se mette ensemble afin d’être plus fort et de pouvoir tenir tête à ce patron qui nous exploite.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 466 du.. mai 2020   ?