UATCI

RECULADE DU GOUVERNEMENT SUR L’AUGMENTATION DU PRIX DE L’HUILE, UNE IDÉE À RETENIR

CÔTE D’IVOIRE

Juste après les fêtes de fin d’année, le prix de l’huile de palme a subi une augmentation de 25%. Ainsi, le litre est passé de 1200F à 1500F dans les boutiques. Selon le ministre du Commerce, cette hausse est due à une croissance mondiale du coût de l’huile de palme.

Ce monsieur prend les consommateurs pour des idiots car si ce produit était importé on pourrait à la rigueur admettre que l’importateur puisse répercuter la hausse sur son prix de vente. Mais là, il s’agit d’un produit local, fabriqué avec des graines de palmes qui poussent ici et transformées en huile par l’industrie locale. La hausse du prix sur le marché international n’est rien d’autre qu’un prétexte des capitalistes de la filière pour faire des super profits sur le dos des consommateurs qui ne peuvent pas s’en passer.

Cette hausse scandaleuse a provoqué une indignation et un début de protestation dans la population. Et face au murmure qui commençait à se propager, le gouvernement a suspendu l’augmentation. Cette reculade du gouvernement face à l’éventualité d’une large mobilisation populaire contre la vie chère donnera peut-être des idées à certains pour réagir contre les prochaines augmentations de prix.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2020 RSSNuméro 471 du 17 janvier 2021   ?