UATCI

INSÉCURITÉ GALOPANTE : ON NE PEUT CACHER LE SOLEIL AVEC UNE MAIN

LEUR SOCIÉTÉ

Le 16 septembre dernier, l’opération Épervier 7 a été lancée en grande pompe. Plus de 3000 hommes des forces de l’ordre (policiers, gendarmes et militaires) ont été mobilisés. Le but annoncé, c’est la lutte contre le grand banditisme, la délinquance juvénile, le trafic de stupéfiants, l’installation illégale des gares, la menace terroriste etc.

Avant ça, il y a eu l’opération Épervier 6 qui aurait permis, selon les autorités, la destruction de 2 364 fumoirs, 986 arrestations, la saisie de 9 armes à feu, 8 757 munitions et 9 521 armes blanches, la fermeture de 195 gares anarchiques, l’interception de 12 000 motos au cours des contrôles… Avec de tels chiffres grandiloquents, si on ne vivait pas dans ce pays, on pourrait être tenté de penser que l’insécurité a pris fin. Or la réalité est toute autre, c’est d’ailleurs ce qui justifie une septième opération épervier.

Une semaine après le lancement de la nouvelle opération on a encore des chiffres pour donner l’impression que le gouvernement agit et a des résultats dans la lutte contre l’insécurité. C’est une opération médiatique et rien d’autre !

La misère, la pauvreté, le chômage touchent une partie de plus en plus croissante de la population et sont un terreau fertile au développement du banditisme, notamment au sein de la jeunesse désœuvrée.

On pourra faire autant d’opérations policières qu’on voudra, cela ne mettra jamais fin à la délinquance et l’insécurité tant qu’on ne mettra pas fin à ce qui est à l’origine de ce phénomène, c’est-à-dire à la misère et à la pauvreté. Mais là-dessus on ne peut pas compter sur les politiciens au pouvoir ni sur ceux qui aspirent à les remplacer car tous sont d’accord pour perpétuer le système capitaliste qui est à la base de ces problèmes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal : le pouvoir aux travailleurs Côte d’Ivoire RSSCôte d’Ivoire, Numéro de l’année 2021 RSSN°277 du 02 octobre 2021   ?