UATCI

INCENDIES D’USINES EN CASCADE

CÔTE D’IVOIRE

Très tôt le jeudi 21 octobre, un incendie a ravagé l’entrepôt de stockage de chocolat et poudre de cacao de l’entreprise CI COA située dans la zone industrielle de Yopougon. L’incendie était si violent que malgré l’intervention des sapeurs-pompiers, l’entrepôt a totalement brûlé. Le lendemain, c’est au tour d’une usine de fabrication de chaussures en plastique dans la zone industrielle de Koumassi. Les travailleurs étaient à l’ouvrage lorsqu’une forte explosion a retenti. Là aussi, l’usine a été entièrement réduite en cendre.

Même si aucune perte en vie humaine n’a été annoncée, cette succession d’incendies pose de nouveau la question de la sécurité des ouvriers au travail. Il n’y a pas si longtemps, deux usines, King Ivoire et Industrap dans la zone industrielle de Yopougon, ont été ravagées par un incendie du même genre. Cela a coûté la vie à plusieurs travailleurs.

Dans les zones industrielles de ce pays, ce n’est un secret pour normes de sécurité, même les plus élémentaires, sont foulées aux pieds par les patrons.

La zone de Yopougon concentre de nombreuses entreprises, pourtant elle ne dispose pas de caserne de sapeur pompiers. Quand il y a des sinistres, les secours doivent parcourir des kilomètres avant d’arriver sur les lieux. Lorsqu’ils arrivent, il est souvent trop tard. Tout ceci se passe au nez et à la barbe des autorités de ce pays sans que ces derniers ne daignent lever le petit doigt. Quand il y a des drames ils viennent faire leur cinéma versent quelques larmes de crocodile.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2021 RSS521.Numéro 479 du 1° novembre 2021   ?