UATCI

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURSFILTISAC :...

FILTISAC, LA VIE D’UN OUVRIER COMPTE PEU DE CHOSE

Le samedi 12 février un travailleur est mort dans l’enceinte de l’usine. Il était journalier et passait toute la semaine au sein de l’usine pour ne rentrer chez lui que les weekends. Dans la nuit du vendredi au samedi il s’est senti mal, mais l’infirmerie de l’usine n’ayant pas de service de nuit, il a fallu attendre jusqu’au petit matin. Malheureusement la situation s’est aggravée dans la matinée et il n’a pas pu être sauvé à temps.

Cela devient récurrent à l’usine. Pour cette année, c’est le premier mort, mais l’année passée, il y a eu pas moins de 3 cas similaires. À chaque fois qu’un travailleur a une crise un peu sérieuse au sein de l’usine, l’infirmerie de l’usine est dépassée, ne serait-ce que pour fournir les premiers soins et faciliter l’évacuation du malade vers un centre de soins approprié.

La Direction fait des économies au détriment de la vie des travailleurs pour augmenter ses profits. Et elle continuera sur cette voie tant qu’elle ne croisera pas le coup de colère des travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°281 du 19 Février 2022   ?