UATCI

LE QUOTIDIEN DES TRAVAILLEURS

CHANTIER DU PONT À PÉAGE DE GRAND-BASSAM : DES SALAIRES IMPAYÉS.

L’entreprise SAYANDGO est une des nombreuses sous-traitantes dans la construction du pont à péage sur l’autoroute Abidjan-Grand-Bassam. Elle fait partie de la liste de celles qui ne versent pas les salaires dans les délais. Les travailleurs attendent parfois jusqu’à 3 mois pour être payés.

Une cinquantaine d’ouvriers chauffeurs travaillent pour le compte de cette entreprise. Le salaire journalier d’un chauffeur tourne autour de 7.000F. Le patron fait croire qu’il n’a pas l’argent pour payer et que lui-même attend de percevoir son dû. Est-ce là le problème des travailleurs ? Trois mois sans salaire, c’est plus qu’un châtiment qui leur ait infligé.

Les riches considèrent les salariés comme des esclaves corvéables à merci. Vivement qu’ils reçoivent ce qu’ils méritent par la lutte collective des travailleurs.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°281 du 19 Février 2022   ?