UATCI

COUPURES INTEMPESTIVES DE COURANT, LES DIRIGEANTS DU PAYS SONT RATTRAPÉS PAR LEURS FANFARONNADES

LEUR SOCIÉTÉ

Ces deux dernières semaines, les coupures d’électricité se sont accentuées. Les microcoupures et baisses de tension sont répétitives à longueur de journée et ce sont les appareils électriques qui sont mis à mal au risque de les endommager.

Le samedi 12 mars 2022, c’est tout le pays qui a connu une coupure quasi-générale. La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a reconnu que cette panne autour de 22 h 30, était liée à un incident sur le réseau haute-tension de Vridi. Elle a aussi rassuré que ses services s’étaient mobilisés et que la situation était revenue à la normale.

Seulement dès le lendemain soir, des quartiers d’Abidjan ont encore eu des coupures. C’est le cas de Zoé Bruno à Koumassi où les populations ont été privées de courant, du dimanche 13 mars à 19 h au lundi 14 mars à 13 h. Le mardi 15 mars, ce fut le tour des quartiers du Plateau-Dokui, Aboboté et une partie d’Angré. Abobo-Doumé, Locodjro à Attécoubé et Toit-Rouge à Yopougon étaient également privés d’électricité. Et là, il n’est fait mention que des communes de la ville d’Abidjan.

Cela s’apparente fortement à un délestage, même si la CIE et le gouvernement continuent de le nier. D’ailleurs, dans nombre de quartiers d’Abidjan c’est la norme. La fourniture de courant est intermittente et elle n’est pas de bonne qualité. Sans un transformateur ou un bon stabilisateur, il est impossible de faire marcher le moindre appareil.

Avec la forte chaleur actuelle, la consommation des ménages connait un pic et les équipements et installations électriques vieillissants de la CIE n’arrivent pas à tenir le rythme. La CIE et surtout le gouvernement avaient fait du boucan lors des inaugurations du barrage de Soubré et des centrales d’Azito. Ils prétendaient que désormais les coupures et délestages de courant seraient de vieux souvenirs en Côte d’Ivoire.

Mais comme on le dit, « c’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon ». Les dirigeants du pays sont à chaque fois rattrapés par leurs mensonges et fanfaronnades.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°282 du 19 mars 2022   ?