UATCI

POUR ARRIVER À LA SOUPE, ILS SONT PRÊTS À REMUER LA PUANTEUR !

LEUR SOCIÉTÉ

Kouadio Konan Bertin, le ministre de la Réconciliation, s’est adressé aux dignitaires religieux et à la chefferie traditionnelle pour leur dire : « Nous devons ériger des digues pour arrêter les torrents de haines qui conduisent aux affrontements ».

En tout cas, il devrait savoir de quoi il parle puisqu’il est aujourd’hui « réconciliateur » en chef. Mais hier, quand il était au Pdci, lui-même tenait un langage de haine et reprochait même à Bédié de vouloir un peu trop manger dans la main de Ouattara. Jusqu’à ce que lui-même retourne sa veste et dame le pion à Bédié et au Pdci dans l’objectif de décrocher ce petit poste ministériel qui semble aujourd’hui satisfaire son ventre.

Mais le problème avec tous ces politiciens de la bourgeoisie, c’est qu’ils veulent tous manger et avoir toujours une plus grande part du gâteau. Mais comme il n’y a pas assez de place pour eux tous à la mangeoire gouvernementale, ceux qui sont sur la touche seront les premiers à remuer la poubelle et remonter les mauvaises odeurs, en propageant la haine ethniste, nationaliste et xénophobe. Et comme ils savent que les chefs religieux et traditionnels eux-aussi ont faim et peuvent leur servir de relais, la boucle est bouclée.

Ceux qui paient ensuite la note, ce sont les travailleurs et les populations pauvres, car ce sont eux que les politiciens envoient pour s’entredéchirer et s’entretuer. C’est ce qu’on voit à chaque fois que des élections importantes approchent dans ce pays.

Alors, ceux-là mêmes qui prônent aujourd’hui les bonnes paroles de réconciliations et autres, sont capables de semer la haine demain lorsque que leurs intérêts seront en jeux ! Les travailleurs n’ont rien à attendre de ces gens-là.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°282 du 19 mars 2022   ?