UATCI

PLUS DE 2,5 MILLIONS DE SANS-PAPIERS DEPUIS LE 31 MARS 2022

LEUR SOCIÉTÉ

Les cartes nationales d’identité (CNI) établies en 2009 sont arrivées à expiration le 31 mars 2022 après plusieurs prorogations. Selon l’ONECI, organe chargé d’établir les CNI, sur 6,5 millions de personnes concernées et qui devaient renouveler leur carte, seulement 4 millions ont pu le faire. Du coup, 2,5 millions se retrouvent sans papier. Ce n’est pas que les gens refusent de se faire enrôler, bien au contraire nombre d’entre eux attendent depuis des mois, voire des années que leurs cartes sortent.

Aussi, il y a le coût de la pièce. Elle est de 5000 F pour un renouvellement et 2 à 3 fois plus pour une nouvelle carte en tenant compte du coût des pièces à fournir et des dépenses annexes.

En plus, l’État n’était pas ravi de voir les gens s’enrôler en masse. En 2009, les cartes étaient non seulement gratuites mais en plus les points d’enrôlement se comptaient par dizaines pour chaque commune du pays. Cette fois-ci, ils sont en nombre insuffisant. Ainsi, une commune comme Abobo, la plus peuplée du pays, n’en avait que 3 au début des opérations. Elle en compte aujourd’hui 5 contre 3 pour la commune de Yopougon. Il n’y en a que 178 pour tout le pays et seulement 27 pour la ville d’Abidjan.

Il n’est donc pas étonnant que plus de 3 ans après le début des enrôlements, seulement 4 millions de personnes sur les 12 millions attendus ont pu établir leurs cartes.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°283 du 16 avril 2022   ?