UATCI

4ème PONT : NON AUX RENVOIS ! OUI A L’AUGMENTATION DES SALAIRES !

Les travailleurs de la construction du 4ème pont traversant la lagune de Yopougon
à Attécoubé (Boribana) se sont mis en grève de façon spontanée le 20 avril. C’était
en réponse au renvoi de leurs représentants.

Depuis quelques temps, ces travailleurs dénoncent les bas salaires et les conditions déplorables de sécurité. Sur ce chantier, le salaire journalier est de 4000 F. Les travailleurs réclament 6000 F. Ils demandent aussi de meilleures conditions de travail pour diminuer
le risque d’accidents de travail car ils sont monnaie courante ; il y a même eu mort d’hommes sur ce chantier.

La direction se sentant en position de force, a licencié les meneurs, croyant que cela allait casser le mouvement. Mal lui en a pris, c’est l’effet contraire qui s’est produit car les travailleurs ont répondu par une grève immédiate.

Pour l’instant, la direction feint d’avoir compris ce langage. Elle a appelé les représentants des travailleurs à la négociation. Il est clair que sans un certain rapport de force, les travailleurs n’auront pas gain de cause. Les propriétaires des entreprises de constructions ne pensent qu’à leurs profits et sont prêts à sacrifier la vie des travailleurs. Seule la lutte des
travailleurs peut les faire reculer.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°284 du 14 mai 2022   ?