UATCI

LA COLÈRE DES PAUVRES FINIRA PAR EXPLOSER !

LEUR SOCIÉTÉ

Au matin du 1er juin 2022, le prix du super a connu une nouvelle hausse à la pompe de 40 Fr, passant de 695 à 735 Fr le litre. En avril, le prix du litre de super était de 635 Fr. Un mois plus tard, il est monté à 695 Fr, soit une hausse de 100 Fr en l’espace de 2 mois. Quant au prix du gasoil, beaucoup utilisé par les transporteurs, son prix n’a pas encore changé. Le gouvernement le maintient pour le moment à 615 FCFA afin d’éviter une flambée des coûts de transport et des denrées alimentaires. Combien de temps maintiendra-t-il ce blocage sachant que le prix du carburant à l’international ne cesse de grimper ?

Dans le transport urbain, la grande majorité des taxis wôrô-wôrô et des taxis-compteurs utilisent du super. Pour les chauffeurs de ces véhicules, c’est déjà la catastrophe. Ce sont en effet eux qui paient le carburant qu’ils consomment alors que les propriétaires des véhicules exigent la même recette journalière. Peu leur importe si avec cette augmentation du prix du carburant il ne restera qu’une misère pour le chauffeur.

C’est l’ensemble des couches populaires qui est frappée par la hausse des prix. Tout augmente, sauf les salaires. On s’enfonce de plus en plus dans la misère. Tôt ou tard, la bourgeoisie récoltera ce qu’elle cherche !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°285 du 19 juin 2022   ?