UATCI

« NOUVELLE TRÊVE SOCIALE », UN PIÈGE CONTRE LES TRAVAILLEURS

CÔTE D’IVOIRE

Le gouvernement a délégué le ministre de la fonction publique Anne Désirée Ouloto pour négocier une « nouvelle trêve sociale » avec les syndicats.

Cette ministre, quand elle était chargée de la « salubrité », avait « déguerpi » en son temps des bidonvilles à coups de bulldozer avec l’aide des forces armées, sans égard pour les habitants, généralement les travailleurs et les populations pauvres.

Aujourd’hui, elle a changé de ministère et s’occupe maintenant de la fonction publique. Or, les petits fonctionnaires subissent eux aussi la cherté de la vie, et l’objectif du gouvernement est de les faire taire.

C’est donc pour pouvoir déclarer demain toute éventuelle grève des travailleurs comme hors la loi que le gouvernement veut rapidement signer un accord avec les syndicats. Selon cette ministre, « 90% des préoccupations » avancées par les syndicats auraient déjà trouvé des solutions.

Un accord entre responsables syndicaux et gouvernement, c’est-à-dire entre des dirigeants foncièrement au service des intérêts capitalistes, est une chose mais une explosion de colère des travailleurs en est une autre !

Comme partout dans le monde, les travailleurs auront alors en face d’eux les forces de police, de gendarmerie, voire de l’armée. Ils n’auront pas d’autre choix que celui de s’organiser en conséquence pour défendre leurs intérêts !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSJournal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs RSSNuméros de l’année 2022 RSSNuméro 487 du 24 juillet 2022   ?