UATCI

FACE A LA CHERTE DE LA VIE, OPPOSONS L’INDEXATION DES SALAIRES SUR LES PRIX !

Le 11 juin dernier face à la cherté de la vie, le premier ministre a fait un point de presse.

Comme solution, il a créé une brigade de 308 agents avec un numéro vert pour que les petits vendeurs respectent les prix plafonnés de 21 produits subventionnés afin que les augmentations soient moins senties par les travailleurs. Sauf que les Prix, plafonnés ou pas, l’augmentation est là.

Avant cette flambée de prix, les travailleurs avaient déjà du mal à terminer les fins du mois. Pendant la crise du covid-19 ce sont les travailleurs qui ont payé le plus cher par des licenciements et des chômages techniques. Par contre les patrons sont toujours arrosés à coût de milliards par l’Etat comme subventions à la moindre crise afin qu’ils maintiennent leurs bénéfices.

Les travailleurs auraient raison d’exiger que les salaires évoluent en même temps que les prix pour maintenir leur pouvoir d’achat.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°286 du 20 juillet 2022   ?