UATCI

ABOBO DERRIÈRE RAIL, LA CIE PLONGE DES FAMILLES DANS LE NOIR

40

Dans ce sous-quartier de la commune populeuse d’Abobo, la CIE est en train de procéder au blocage de la plupart des compteurs à carte qu’elle avait offert en promo à 1000 FCFA. Des factures sont distribuées aux ménages. Les populations qui avaient des compteurs à carte, ont été doublement surprises. Les montants sont trop élevés pour la plupart d’entre eux et les délais trop courts. De ce fait, les uns après les autres, les ménages sont replongés dans le noir.

Cette situation se répète à l’identique dans tous les quartiers pauvres du pays où cette promotion de compteurs CIE a eu lieu.

Pourtant en 2014, le gouvernement ivoirien avait lancé avec faste le ‘’Programme Électricité Pour Tous (PEPT)’’. Le but était de ‘’mettre fin au branchement frauduleux et faire en sorte que l’accès à l’électricité ne soit plus un luxe en Côte d’Ivoire’’. Le gouvernement et la CIE arguaient qu’avec 1000 F CFA, les ménages pouvaient désormais bénéficier d’un raccordement au réseau électrique national. Cela leur donnait droit à un kit comprenant le branchement, la vérification du réseau, les disjoncteurs, les coffrets et des ampoules économiques.

Ce qu’ils ont omis de dire aux ménages, c’est que l’abonnement à 1000 F CFA était un abonnement à crédit. Et qu’après la pose du compteur, l’abonné avait 5 ans pour payer à chaque rechargement jusqu’à épuration des 190.000 F CFA au lieu de 130.000 FCFA pour un abonnement normal. Soit 60.000 FCFA en plus.
Comme les ménages qui ont souscris à cette promotion de compteur à 1000 F étaient les plus pauvres, même après des années, il leurs reste encore beaucoup à payer. Et depuis un certain temps, la CIE a commencé à réclamer son dû pour le faux cadeau qui était un piège. Et tous les ménages qui ne sont pas en mesure de payer sont plongés à nouveau dans le noir. Entre-temps, la CIE en complicité avec le gouvernement ont durci la loi sur l’utilisation des courants parallèles. Le vendeur et l’utilisateur encourent de lourdes amendes et des peines de prison.

Il faut toujours se méfier des cadeaux, surtout quand ils viennent des capitalistes !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°286 du 20 juillet 2022   ?