UATCI

N’DOUCI : AFFRONTEMENTS INTERCOMMUNAUTAIRES RÉCURRENTS

LEUR SOCIÉTÉ

Dans la nuit du 12 au 13 Août dernier, des malfrats venus dans un tricycle ont attaqué un maquis avec des machettes puis semé la terreur sur les passants et ont tué un jeune homme qui rentrait chez lui.

Il s’en suit un affrontement intercommunautaire occasionnant un mort et plusieurs blessés. Trois jours plus tard, sous la demande des chefs coutumiers, les jeunes Abbey se rendent massivement au cimetière de la commune pour son enterrement, dans une ambiance de chants et de visages grimés. Des jeunes Malinké vont sortir avec des machettes et des gourdins croyant que ces jeunes Abbey se sont rendus au cimetière pour se préparer à les attaquer. Ce qui occasionne de nouveaux affrontements faisant trois nouveaux morts, de nombreux blessés et des magasins pillés puis incendiés.

Deux semaines avant ces faits, de violentes bagarres entre jeunes Malinké et Abbey avait aussi fait au moins quatre morts. En remontant plus loin, en août 2020, à Boussué, un village de la même localité, de pareils affrontements inter-ethniques se sont soldés par l’incendie de plusieurs habitations. En 2019, également. Si on remonte les cinq dernières années on constate que ce genre de conflits sont devenus récurrents alors que par le passé ces populations vivaient paisiblement côte à côte.

Aujourd’hui avec la paupérisation grandissante, les jeunes sont au chômage, les revenus de ceux qui travaillent n’arrivent plus à assurer le minimum pour la grande partie de la population. À ces difficultés se pose également le problème du foncier qui est aussi source de conflits violents. Dans cette situation, les politiciens de tout genre n’hésitent pas à envenimer les choses au lieu de les régler. Ils se servent de ces conflits pour accéder à la mangeoire : pour un strapontin ministériel, un poste de députés ou autres sinécures. Ce sont ces assassins-là qui viennent ensuite verser quelques larmes de crocodiles et faire semblant d’arranger les choses.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°287 du 17 septembre 2022   ?