UATCI

LA SITUATION DANS LES ÉCOLES : UNE PARTIE VISIBLE DE L’ICEBERG

LEUR SOCIÉTÉ

Au lycée moderne de Vavoua les médias rapportent que des élèves assistent aux cours débout. Il y a même deux salles de classe sans banc. Pour assister aux cours, des élèvent se lèvent très tôt pour aller prendre des bancs là où ils peuvent en trouver. Cela entraine parfois des disputent et des bagarres entre élèves. Les moins forts sont obligés d’assister aux cours débout. Le cas de Vavoua n’est pas un cas isolé.

À Abidjan, dans les lycées des quartiers populaires, par exemple au lycée moderne de Koumassi, les élèves sont confrontés à ce problème depuis des années. Outre les bancs, ce sont les salles de classes qui sont insuffisantes. Les élèves sont entassés comme des sardines en boîte. Au minimum ce sont trois élèves par table-banc et les allées sont supprimées. Certaines classes manquent d’enseignants dans des matières de base comme les mathématiques.

Les autorités, au lieu de résoudre ces problèmes, préfèrent organiser des prières pour soi-disant « chasser les mauvais esprits » à la veille des examens chaque année.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°288 du 23 octobre 2022   ?