UATCI

COURSE À LA PRÉSIDENTIELLE 2025 : IL N’Y EN A PAS UN POUR RATTRAPER L’AUTRE

LEUR SOCIÉTÉ

Le 17 octobre 2022, le PPA-CI a célébré sa première année d’existence. C’est le nouveau parti politique que Gbagbo a fondé après avoir été dépouillé de son ancien parti FPI par l’un de ses fidèles lieutenants. Pendant cette cérémonie, l’ex-président a été désigné pour porter les couleurs de son parti aux présidentielles de 2025. Il aura alors autour de 80 ans.

Il ne sera certainement pas le seul octogénaire à concourir puisque Bédié et Ouattara aussi seront peut-être de la partie pour compléter le tableau si d’ici là, la nature n’aura pas fait sa propre « sélection ».

Ce sont les rivalités entre cette bande de politiciens bourgeois qui ont rythmé la vie sociale et politique du pays pendant ces 30 dernières années, faisant des milliers de morts sur leur chemin. La seule chose qui les oppose vraiment, c’est de savoir qui s’assoira sur le fauteuil présidentiel, c’est-à-dire qui tiendra la louche pour partager le mangement. Et pour cela, ils ont déjà fait toutes les configurations d’alliance possible entre eux et se sont trahis autant de fois mutuellement.

Cela ne les empêche pas pour autant, à la veille de chaque échéance électorale, eux et leurs nervis, de tenir les populations en otage à coups de démagogie, de tribalisme, de régionalisme, de xénophobie et bien d’autres saletés. Ils dressent les populations les unes contre les autres et laissent leurs miliciens se charger des basses besognes criminelles. Une fois qu’ils parviennent au pouvoir, ils mènent tous la même politique anti-ouvrière. On les a tous vu à l’œuvre !


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe journal (format texte) : le pouvoir aux travailleurs (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°288 du 23 octobre 2022   ?