UATCI

SÉCURITÉ SOCIALE : DE QUI SE MOQUE-T-ON ?

LEUR SOCIÉTÉ

Le 16 novembre dernier, le 4ème Forum International sur la retraite dans la zone CIPRES a donné l’occasion au Vice-Président de faire l’« Attalaku » du système de sécurité sociale en Côte d’Ivoire dont il a vanté la prétendue « résilience et la robustesse ». Il y a de quoi se mettre en rage quand on entend ce genre de discours. On se demande vraiment sur quelle planète vivent ces Messieurs !

Aujourd’hui, partir à la retraite pour un travailleur équivaut à tomber dans la misère. Les pensions de retraite sont tellement dérisoires qu’elles ne peuvent pas faire vivre quelqu’un à Abidjan. La plupart des travailleurs qui prennent leur retraite sont obligés de rentrer au village. Ceux qui restent en ville doivent vivre comme des clochards ou au crochet de leurs enfants, si ceux-ci ont pu s’insérer dans la vie active.

Là, on parle de ceux qui ont la chance d’avoir une retraite, et ce ne sont pas les plus nombreux. Or aujourd’hui, avec la précarisation de l’emploi, la plus grande partie des travailleurs dans les différentes zones industrielles sont des journaliers à vie. Dans le secteur du bâtiment, n’en parlons pas, ces travailleurs ne rêvent même pas de retraite. Il faudra se bagarrer pour l’obtenir.


| Accueil du site | Espace privé |

     RSS fr RSSLe pouvoir aux travailleurs (format texte) - Côte (...) RSSCôte d’Ivoire, Numéros de l’année 2022 RSSN°289 du 19 novembre 2022   ?